Il est mort à Verdun

Prix
12,00 EUR
Quantité
Description

1917, des hommes qui ne veulent plus remonter au front sont fusillés "pour l'exemple". Comment ce drame d'alors est-il vécu aujourd'hui par la famille?

Livraison : 2 à 3 jours ouvrés
Infos supplémentaires

Il était transmis par tradition familiale que Jean-Louis Lasplacettes étati mort à Verdun en 1917. En vérité, il a été fusillé pour l'exemple après avoir refusé de remonter au front. Parcours de ce poilu et voyage mémoriel de sa descendance. Professeur honoraire, correspondante du journal Sud Ouest pour la vallée d'Aspe, Martine Lacout-Loustalet fait un travail mémoriel depuis plusieurs années sur son grand-oncle : Jean-Louis Lasplacettes.